Tribunes

Le maire : garant de la concorde municipale

A l’heure où certains tentent d’interpréter localement la fable de La Fontaine « La Mouche et le Coche », certes avec beaucoup moins de finesse que dans sa version originale, nous faisons le choix ici de vous livrer notre conception du rôle d’un maire dans une ville comme Buxerolles.
Buxerolles est, à l’image de notre pays la France, une ville de diversité, avec des habitants de tous âges, issus de tous les milieux, avec des niveaux de vie différents. Cette diversité est synonyme de richesse pour notre ville.
Le rôle du maire, c’est de prendre en compte cette diversité et d’offrir à chacun les meilleures conditions de vie dans notre ville. Il se doit de trouver des solutions concrètes et réalistes, de nature à tisser le lien social. Son rôle est d’apaiser et non pas de souffler sur les braises.
Le rôle du maire, c’est de permettre aux multiples associations dans la ville d’accueillir ces publics hétérogènes pour favoriser le vivre ensemble.
Le rôle du maire, c’est d’assurer une bonne entente entre tous les habitants, sans distinction, sans « catégoriser » ceux qui habitent dans des logements sociaux et ceux qui résident en zone pavillonnaire, ceux qui ont un emploi et ceux qui n’en ont pas, ceux qui sont retraités et ceux qui sont actifs…
Le rôle du maire est d’œuvrer pour que chaque habitant puisse contribuer à la vie de la cité et de ne pas considérer certains comme une charge et certains autres comme une richesse.
Le rôle d’un Maire enfin, c’est de garder, en toutes circonstances, une dignité dans les propos qu’il tient. C’est dans ce cadre que l’équipe Buxerolles, ma ville, conduite par Jean Louis Chardonneau, inscrira son action jusqu’à la fin du mandat, et au-delà !
Nous souhaitons à toutes et à tous une excellente année 2019.

Été rime avec activité !

La période estivale, pourtant propice au farniente, à Buxerolles n’a pas connu de trêve ! C’était la volonté de notre équipe de profiter de ce moment ensoleillé pour offrir diverses activités à nos concitoyens et mener à bien des travaux utiles à notre ville.

D’abord, un public nombreux a assisté à nos Quartiers d’été organisés en divers points de la commune. Bonne musique, chants, spectacles folkloriques … ont été appréciés par tous dans la bonne humeur et la décontraction nécessaires. La qualité était au rendez-vous. Merci à tous ces artistes.

Afin que certains équipements publics de notre cité soient desservis par le réseau de chaleur urbain proposé par Grand Poitiers, des rues de notre cité ont connu quelques perturbations en raison de tranchées nécessaires au passage des canalisations. Une gêne certes mais salutaire et utile en matière d’économie d’énergie.

Dans le même esprit, des panneaux photovoltaïques ont été posés sur le toit de la salle polyvalente du Bourg. Ils sont déjà opérationnels. La restructuration de cette salle et des salles de restauration scolaire suivra à partir de la Toussaint.

A l’école du Planty, l’été a permis de préparer le chantier de rénovation du bâtiment C. Pour accueillir dans de bonnes conditions pendant 9 mois les élèves des classes concernées, 7 bâtiments modulaires ont été installés dans la cour selon un plan établi avec les enseignants. Le préau du bâtiment A ainsi que les sanitaires ont été rénovés et mis en accessibilité. 2 millions d’€ auront ainsi été consacrés aux écoles.

760 petits Buxerollois ont intégré à cette rentrée les 4 écoles de notre ville. Notre équipe a fait en sorte que leur accueil se fasse dans les meilleures conditions matérielles possibles. Ce challenge est gagné et cette rentrée s’est accomplie sereinement.