Education : Buxerolles assume ses responsabilités

Cet été, de nombreux travaux ont été réalisés dans notre commune. Les écoles, notamment ont fait l’objet d’importantes transformations pour améliorer le confort des usagers (élèves, enseignants, agents municipaux). Pour exemples, les menuiseries de l’école élémentaire du Bourg ont été remplacées par des ouvertures PVC avec double vitrage améliorant ainsi l’isolation et la qualité énergétique du bâtiment, un revêtement plastique a été posé sur le sol d’une classe et d’un dortoir de l’école maternelle du Planty pour améliorer l’acoustique et limiter les effets sonores, le réseau d’alimentation en eau potable du groupe scolaire du Planty a été totalement rénové.

Suite aux décisions académiques d’ouverture d’une 12e classe à l’Elémentaire Planty et d’une 5e classe en maternelle Bourg, la Ville a tenu ses engagements pour accueillir les élèves dans de bonnes conditions : installation de mobiliers, investissements dans des matériels informatiques et audio-visuels. La Ville assume donc ses responsabilités en ce qui concerne les moyens matériels indispensables à l’enseignement.
En revanche, l’Etat ne tient pas ses engagements en matière de moyens humains. Deux exemples :

– la fermeture d’une classe en maternelle Planty malgré une hausse de l’effectif de 15 élèves entraîne une moyenne de près de 29 élèves par classe.

La décision de non-renouvellement du contrat aidé consacré à l’aide à la direction de l’école élémentaire du Planty est incompréhensible. Comment peut fonctionner l’une des plus grosses écoles de la Vienne (12 classes, 300 élèves) dans laquelle le climat scolaire est, plus qu’ailleurs, un travail de chaque instant ? Notre groupe majoritaire, par le vote d’une motion en conseil municipal, s’associe pleinement aux actions menées par les parents et enseignants.

Download PDF